• Frère Âne

    Ô Saint-François ! Merci

    A une personne qui me semblait mépriser le corps, je réponds...

    Mais, il y a le fameux "Frère Âne" de St François d'Assise :

    Le corps qui fait comme il peut,
    qui fait de son mieux,
    qui parle à l'esprit,
    qui lui parle du passé,
    de ses souffrances ignorées,
    de ses souffrance non acceptées.

    Merci, bon et brave Frère Âne,
    avec ton caractère un peu rigide et irascible,
    mais, de si bonne intention,
    là pour m'aider,
    là pour me montrer le chemin qui est bon pour moi
    si je veux bien le suivre,
    qui me montre aussi mes besoins/tes besoins,
    que je dois respecter, honorer même,
    dès lors que je peux le faire sans nuire à autrui.

    Oui, Frère Âne, je t'écoute même si, bien sûr,
    je dois parfois canaliser tes humeurs...

    Je t'aime, ô mon Frère, Frère Âne !

    Merci St François, de m'inspirer ce genre de causerie spirituelle !